iPhone5 // obsolescencia programada en serie

iPhone5 // obsolescencia programada en serie

El 14 de septiembre de 2012
Se  empezó a comercializar desde ayer el iPhone 5 y la empresa de la manzana puso en venta no solo un gadget de última generación, sino que está imponiendo también a sus clientes, partners y fabricantes de productos conexos un nueva realidad; ya que el diseño del iPhone 5 marca una ruptura frente a los modelos precedentes; el conector, es también diferente.
IPHONE iPhone5, obsolescencia programada en serie
El cargador de este nuevo teléfono será incompatible con los 173 millones de iPhone, 73 millones de iPad y 275 millones de iPod vendidos en todo el mundo, ni que hablar de los equipos hi-fi entre otros; lo que significa que se deberán renovar aquellos accesorios que no sean compatibles con el iPhone 5. Los recursos naturales se están agotando y Apple, una de las empresas más importantes del mundo los está malgastando por el simple hecho de vender y volver a los clientes cada vez más dependientes.
En 2001, este grupo empresarial lanzaba el iPod cuya duración de vida se limitaba al de la batería, un gadget irreparable. Incluso después de una demanda en Estados Unidos, Apple innova regularmente controlando la duración de vida de sus productos (Obsolescencia programada), y es imposible por ejemplo actualizar el sistema operativo de los modelos más antiguos, repuestos que cambian en cada generación y la imposibilidad de intervenir el equipo uno mismo.
Un colectivo ambiental europeo que se hace llamar Amigos de la Tierra, hizo un llamado a algunos Eurodiputados, con la intención de poner fin a la aberración medio ambiental y social de estos fabricantes, adoptando una ley que permita prolongar la garantía de 2 a 10 años para los bienes de consumo e imponer a los productores llevar al mercado artículos que sean reparables y permitir así,  la comercialización de repuestos que faciliten la reparación de los mismos, 10 años después de la adquisición del bien.Hay que recordar que existen formas de consumir bienes electrónicos mas responsablemente como por ejemplo dar una segunda vida a los productos, reparar mejor que desechar, ayudar a los técnicos que reparan estos aparatos y valorizar su “Saber Hacer” promoviendo una economía útil socialmente, que preserve los empleos y el medio ambiente.

La sortie du nouvel iPhone 5 : obsolescence programmée en série

12 septembre 2012,
Par Camille Lecomte

Paris 12 septembre 2012 – Nouvelle esthétique, nouvelle connectique, la course à l’innovation que se livrent les géants du secteur high-tech Apple, Samsung et Nokia en tête, justifie-t-elle que les chargeurs, enceintes et autres gadgets des précédentes générations d’iPhone finissent dans nos tiroirs ou pire dans nos poubelles ?

En commercialisant aujourd’hui l’iPhone 5, Apple met non seulement en vente un gadget dernier cri mais impose aussi à ses clients, partenaires et aux producteurs de produits dérivés, une nouvelle donne. Car si le design de l’iPhone 5 marque une rupture avec les modèles précédents, la connectique est, elle aussi, différente : le nouveau chargeur de l’iPhone 5 sera donc incompatible avec les 183 millions d’iPhone, 73 millions d’iPad et 275 millions d’iPod vendus dans le monde. Il en sera de même pour les stations d’accueil et autres chaînes hi-fi : de quoi nous inciter à renouveler tous nos équipements ? Les ressources naturelles s’épuisent et Apple, la plus grande capitalisation boursière de l’histoire des Etats-Unis, se permet une nouvelle fois de les gaspiller pour vendre plus et rendre le consommateur toujours plus dépendant.

Ce 12 septembre n’est en réalité pour Apple qu’un nouveau chapitre de sa longue saga sur le thème de l’obsolescence programmée : en 2001, le groupe à la pomme lançait l’iPod dont la durée de vie est limitée à celle de sa batterie, indémontable [1]. Malgré une action en justice aux Etats-Unis, Apple innove régulièrement pour maîtriser la durée de vie ses produits : impossibilité de mettre à jour le système d’exploitation pour les modèles les plus anciens [2], pièces détachées qui changent à chaque génération [3]. Avec 3 générations d’iPad en 2 ans et 6 d’iPhone en 5 ans [4], les produits Apple sont très rapidement obsolètes !

L’obsolescence programmée du secteur high-tech a un coût écologique et social. Les Amis de la Terre alertent depuis 2010 sur l’exploitation massive des ressources, l’extraction de terres rares et minerais dans les pays du Sud, les impacts sanitaires pour les populations locales, la surproduction de déchets et les pollutions lourdes.

Camille Lecomte, chargée de campagne Modes de production et de consommation responsables s’insurge : « Combien de ces objets tant désirés aujourd’hui finiront dans les 18 mois dans un tiroir comme 37 % de nos portables voire pire dans nos poubelles[5]. Combien de temps les populations d’Afrique impactées par l’extraction minière nécessaire à ces technologies vont-elles encore supporter de voir leur environnement détruit, leurs cours d’eaux et leurs sources contaminées ? »

Les Amis de la Terre appellent les parlementaires et les sénateurs à mettre un terme à l’aberration environnementale et sociale que constitue l’obsolescence programmée, en adoptant une loi pour allonger la durée de garantie de 2 à 10 ans sur les biens de consommation, pour imposer aux producteurs de mettre sur les marchés des produits réparables et de garantir la mise à disposition des pièces détachées pour faciliter la réparation dans les 10 années suivant l’achat d’un bien.

Des solutions existent pour consommer autrement : donner une seconde vie à nos produits, faire réparer plutôt que de jeter, soutenir les réparateurs et valoriser leur savoir-faire, pour une économie utile socialement, qui préserve les emplois et l’environnement.

www.produitspourlavie.org

[1] Chiffre iPhone pour 2012 : http://www.eco-conscient.com/art-73… Chiffre iPad pour 2012 : http://www.01net.com/editorial/5639… Chiffre iPod pour 2011 : http://fr.wikipedia.org/wiki/IPod

[2] IOS 5 est le dernier système d’exploitation d’Apple, la mise à jour via le site d’Apple est possible pour toute la gamme des iPad. La mise à jour pour les iPhone est limitée aux trois dernières versions (3GS, 4G et 4GS). Un iPhone 3G, lancé officiellement en juillet 2008, ne peut être mis à jour, et seules certaines applications continuent de fonctionner. Le consommateur est ainsi incité à acheter un nouvel objet et la durée d’utilisation d’un iPhone est alors de 3 ans 1/2 !

[3] http://www.cultofmac.com/77814/is-a…

[4] 2007 : sortie iPhone, 2008 : iPhone 3G, 2009 : iPhone 3GS, 2010 : iPhone 4G, 2011 : iPhone 4GS 2010 : sortie de iPad1, 2011 : iPad 2, 2012 : iPad 3.

[5] Ce qui arrive dans 6 % des cas. CREDOC, Cahier de recherche, Les secondes vies des objets : les pratiques d’acquisition et de délaissement des produits de consommation, janvier 2012.

Fuente // Amis de la Terre
Traducción //ecocosas @mgreenit
Esta entrada fue escrita por jefemandril y publicada el 18 de septiembre de 2012 a las 11:10. Se guardó como AAA y etiquetada , , , , , , , , , , , , , . Añadir a marcadores el enlace permanente. Sigue todos los comentarios aquí gracias a la fuente RSS para esta entrada.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: